Plaidoyer pour l'engagement collaboratif des institutions

Plaidoyer pour l'engagement collaboratif des institutions

Publié le 24 Avril 2020


La genèse du serious game


Le développement et le déploiement de ce serious game représentent un projet ambitieux.

De la même manière, nous envisageons un financement ambitieux : L’ENGAGEMENT COLLABORATIF DES INSTITUTIONS !


Nos institutions ont réussi à unir leurs forces pour la lutte contre cette crise sanitaire et économique. Nous leur demandons de continuer à le faire pour ce projet.


Nous présentons les trois composantes indispensables à la réussite de ce projet.


Infographie Marianne


L’outil :

L’élément indispensable, pour à la fois protéger les individus en les mettant dans un cadre contenant, pour remettre tout le monde au même niveau d’information par les infographies explicatives, et pour catalyser les individus et les organisations en leur permettant de dépasser leurs angoisses, stress, postures, pensées limitantes.


L’engagement collaboratif des institutions :

Le gros + du modèle, pour (re-)créer des liens entre toutes les institutions et profiter des forces de chacune pour déployer le système à grande échelle très rapidement et le tenir dans le temps.


Les 2 porteuses du projet et leur équipe :

La transmission de la méthode « Explorateur économico-social » pour décupler l’efficacité du serious game en alliant travail social, design, psychosociologie et économie.


La demande :

Nous avons à ce jour investi avec l’équipe 22 000 € HT pour la version de démarrage.

Suite à la non sélection du dossier dans le cadre de l’appel d’offres du ministère des armées, voici notre plan B.


Nous avons besoin de 141 615 € HT d’ici au 7 août 2020.

Ce coup de pouce au démarrage permettra lors du déploiement d’atteindre la viabilité du modèle économique au 2e semestre 2021.

Objectif : être en capacité de continuer le développement des nouvelles itérations en autonomie financière pour aller toujours plus loin dans le soin des traumatismes psychosociaux et économiques de la crise.


L’infographie suivante montre le découpage que nous avons imaginé.

Un ministère porte la coordination avec nous, et plus particulièrement sur l’investissement logiciel.

Le reste sera porté par les collectivités, une organisation patronale et une institution bancaire pour toucher un maximum de public sur les territoires, tout en sécurisant les prêts garantis par l’Etat.


Découpage financement


Bien sûr, nous sommes ouvertes à toute itération, mise au défi et ré-invention de ce modèle.


Pour télécharger le dossier complet de la levée de fonds et le descriptif technique du jeu, c’est par ici.

Catégories : Gouvernance Chiffres